Jurassien d’origine, j’ai grandi dans ces moyennes montagnes et cela a profondément marqué ma personnalité et m’a donné la passion de la géologie.

J’aurai l’occasion d’écrire des articles avec photos sur le Jura, mais la je veux vous montrer un site qui me tiens à coeur: la dalle à empreintes de sauropodes de Coisia. Non, ce n’est pas moi qui l’ai découverte mais monsieur Christian Gourrat, géologue amateur un jour de 2004 alors à la recherche de morilles.

Ces empreintes se trouvent dans la couche J9, ici quasiment verticale. Le J9 ou Tithonien ancien Portlandien-Purbéckien est connu dans le Jura pour marquer une régression de la mer d’alors. La présence de ces empreintes de dino nous montre bien que la régression marine a été poussée jusqu’à l’émersion des terres, d’ailleurs en allant vers le village on peut également observer des fentes de déssications.
Ainsi, des troupeaux de dinos marchaient dans un paysage de lagunes et marécages, ils ont foulés la boue et laisser leurs empreintes. Le retour de la mer a permis le dépôts de nouvelles strates calcaires puis le soulèvement des Alpes et du Jura a redressé à la verticale ces empreintes…ben oui, les dinos ne faisaient pas d’escalade…emoticone

localisation11.jpggologiecoisia.jpg googleearthcoisia.jpg dino0061.jpg

“© IGN Paris 2007″.

Pour en savoir plus: