Le département de la Moselle et le Grand Duché de Luxembourg montre des lithologies variées, mais de grandes surfaces sont couvertes par les marnes du Keuper.

Le Keuper lorrain et luxembourgeois est constitué de deux ensembles marneux salifère séparés par la dolomie moellon superposé à des grès à roseaux. La géomorphologie de ces zones marneuses est molle et ondulée, les sommet souvent couronnés par la dolomie moellon voient le développement de sols bruns calcimagnésique, tandis que les pentes sont occupées par des sols argileux ou PELOSOLS . Les vallons séparant les collines permettent le développement de sols argileux d’érosion des pentes, ils sont hydromorphes (REDOXISOLS).

Un sol est qualifié de PELOSOL si la fraction argileuse est dominante dès la surface. L’horizon Sp est caractéristiques des pélosols, il doit faire plus de 30 cm d’épaisseur et comporter plus de 45 % d’argile et n’est pas calcaire; ainsi ces sols sont imperméables, seuls les premiers centimètres de sols plus limoneux permettent un stockage d’eau lors d’événement pluvieux. Ils présentent des caractères vertiques liés aux argiles gonflante. En été de larges fissures craquellent le sols, ils devient dur comme du béton, alors qu’en hiver le sol « colle aux bottes ».

Il existe une grande saisonnalité du régime hydrique des rivières drainant ces zones marneuses. Elles sont quasi sèches en absences de pluies récentes, et peuvent se transformer en torrents lors d’orages. (voir photo).

pelosol.jpg reichlange1.jpg reichlange5.jpg