Les traces des glaciations quaternaires que je connais bien dans le Jura sont également présentent dans le massif vosgiens. J’ai donc décidé de faire un petit tour dans les Vosges en famille et j’en ai profité pour découvrir les « roches moutonnées ». Actuellement, cette expression géomorphologique et présente et encore active dans les Alpes où les glaciers sculptent encore la roche encaissante. Dans les Vosges, les glaciers ont disparus bien sûr mais les traces de leur passage sont encore bien présentes, comme les vallées en U, les moraines, les terrasses de kames et « les roches moutonnées » (sheepback rock).

Les « roches moutonnées » sontdes affleurements rocheux d’une 10 aines à 100 aines de m2, présentant un contraste de forme. Deux parties sont observable, l’une plutôt concave , lisse ou striée ; l’autre présentant un aspect en marche d’escalier. Cette différence de forme est lié à la différence de pressions de la glace sur la roche et au circulation d’eau en résultant. Pour comprendre la genèse de ces formes reportés vous a ce lien:

http://www.unifr.ch/geoscience/geographie/ssgmfiches/glacier/2201.php

Je vous pésente ici le lieu de mes observations, il s’agit du Moyemont qui culmine  à 863 m non loin du village du Haut-du-Tôt.  Les roches présentées ici sont sculptées dans le granite. A proximité existe également quelques « blocs erratiques ».

Je précise que dans la vallée,dans le village du Syndicat se trouve un Centre de Géologie très intéressant que je vous recommande: http://www.terraegenesis.org/

locageneral.jpg         hautdutottopo.jpg

 

 

dsci0485.jpg  partie « polissage »

 

dsci0480.jpg             dsci0481.jpgpartie « d’arrachage de blocs »

 

220102rochesmoutonnees.jpg